Au sein du personnel du CESAF, l’importante composante féminine ne doit pas être sous-estimée.
Sans aucun doute, la présence de nombreuses femmes témoigne de cette valorisation de la rose, même à des postes d'importance stratégique. La direction croit fermement que la présence des femmes dans la vie d’une entreprise est une question d’innovation.
Avoir une forte composante féminine - dans l'entreprise - peut aider à la sensibilité, à la réactivité, au concret et garantit un point de vue et une attention différents.
Le CESAF compte non seulement un certain nombre de femmes, mais appartient également à différents groupes ethniques.
Des sujets d’identités différentes, de cultures et de religions différentes, mais conscients de leur "appartenance" à une équipe, car la diversité est une valeur que chaque organisation a besoin pour grandir et réussir à l’améliorer, prouve - aujourd’hui - une stratégie gagnante.
Le multiculturalisme dans un environnement de travail - par exemple - enseigne "à sortir des sentiers battus" de manière à être "exposé" à des idées et à des points de vue différents de sa propre culture, encourage la réflexion et élargit sa vision du monde, stimule l’apprentissage, la créativité, sans compter qu’une main-d’œuvre culturellement hétérogène entraîne une couverture à grande échelle des clients, il suffit de penser au «monde» coloré des langues. En fait, au CESAF, on écrit et parle couramment l'anglais, l'espagnol, le français, le macédonien, le roumain, le serbe et le croate.
Enfin, à ne pas sous-estimer et pas du tout évident:un personnel féminin, CESAF, soudé, uni, solidaire au sein de celui-ci et avec le reste du monde féminin. Récemment, un groupe important d’employés de CESAF a participé au "Corri in Rosa" de S. Vendemiano (TV), le marathon féminin qui promeut un mode de vie sain par le sport et qui finance, avec le produit tiré des inscriptions, le achat de matériel de prévention du cancer du sein.

"Donner aux femmes des opportunités appropriées et elles seront capables de tout."
Oscar Wild